skip to Main Content
PLAN D'ACTIONS COLLECTIVES

Le plan d’actions collectives (PAC) a non seulement pour but de présenter l’organisation du I er degré, mais aussi et surtout de formaliser les différentes actions structurelles et pédagogiques qui peuvent être enclenchées pour aider les élèves en difficulté. II inventorie les ressources mobilisables dans I ‘école pour le soutien des élèves en vue d’atteindre la maîtrise des socles de compétences à 14 ans.

Ce plan, spécifique au premier degré, vise aussi à rencontrer les objectifs fixés par le Décret Mission du 24 juillet 1997 dans son article 6.

  • Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves ;
  • Amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle ;
  • Préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures;
  • Assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale.

1. Structure du premier degré

Première année commune (IC)

Chaque élève suit une formation de 32h/semaine répartie en 28h de formation commune obligatoire et 4h d’activités complémentaires laissées au choix des parents. Ces 4 h se déclinent de la manière suivante :

  • Soit, 4h de latin
  • Soit, 2h d’activités de français, 1h d’activités mathématiques et 1h d’expression musicale.

Les élèves qui n’éprouvent pas de difficulté suivent cette grille toute l’année. Si des difficultés ponctuelles surviennent, en plus de cette grille les élèves sont invités à suivre des séances de remédiation individualisées par petits groupes données par le professeur titulaire du cours (français, mathématique ou langue moderne I).

Les élèves qui rencontreraient des difficultés majeures dans le courant de la I re année se verront proposer un plan individuel d’apprentissage (PIA) par le conseil de classe en collaboration avec le CPMS.

Deuxième année commune (2C)

Chaque élève suit une formation de 32h/semaine répartie en 28h de formation commune obligatoire et 4h d’activités complémentaires laissées au choix des parents. Ces 4 h se déclinent de la manière suivante :

  • Soit, 4h latin
  • Soit, 1h d’activités de français, 1h d’activités de mathématique, 1h d’expression plastique, 1h d’activités scientifiques

Les mesures mises en place pour les élèves de 1 re année sont d’application pour les élèves de 2e commune.

Deuxième année supplémentaire (2S)

À l’issue du 1cr degré, les élèves qui n’ont pas atteint les socles de compétences à 14 ans seront orientés vers une 2e supplémentaire dont le but est de pallier aux difficultés des élèves pour les préparer aux épreuves communes externes du certificat d’étude du 1 er degré (CEID).

Les élèves de 2e supplémentaire sont intégrés dans les classes de 2c commune, pour les cours de la formation commune. A la place des activités complémentaires, ces élèves bénéficient de:

  • 2 h de soutien pédagogique axé sur la méthode de travail
  • 1 h de remédiation mathématique
  • 1 h de remédiation langue moderne I.

Cette grille spécifique permet de :

  • renforcer des matières pour progresser au CEID ;
  • travailler la motivation et préserver l’estime de soi;
  • bénéficier d’encadrement individualisé ;
  • travailler les orientations avec le CPMS.

Tous les élèves de 2S ont un PIA.

2. Plan individuel d'apprentissage (PIA)

Le PIA, conçu pour un élève du 1 Œ degré, est destiné à baliser un parcours d’apprentissage temporairement différent et ciblé sur des difficultés spécifiques. Le PIA constitue une démarche méthodologique, complète, complexe et formalisée dans un document écrit qui vise à cibler des apprentissages spécifiques en activant I ‘une ou l’autre mesure organisationnelle ou pédagogique de soutien. Cette démarche se veut également souple et réflexive puisqu’elle induit une analyse des effets des dispositifs employés en vue d’un éventuel réajustement.

Concrètement, le plan individuel d’apprentissage (PIA) est mis en place sur décision du conseil de classe pour tout élève pour lequel on aura constaté des difficultés d’apprentissage ou un comportement qui entraveraient l’acquisition des compétences attendues et ce dans le but de les aider à combler les lacunes constatées et à s’approprier des stratégies d’apprentissage plus efficaces.

Les parents en sont avertis. Le suivi du plan est assuré par le titulaire aidé de l’éducateur de niveau. Ainsi l’élève trouvera auprès de lui une personne-relais qui servira d’interface entre le jeune, les professeurs, les parents, le CPMS.

Titulaire et éducateur sont chargés de suivre les progrès de l’élève et d’adapter le PIA si nécessaire, en concertation avec le conseil de classe ou la direction.

3. Actions et dispositifs mis en place dans l'école

 Accueil des élèves de 1re année

Lors des deux journées d’accueil que nous organisons chaque année, les élèves de 1 re année reçoivent des conseils méthodologiques, indispensables à leur début de parcours dans le secondaire.

 Remédiation

Des heures ont été dégagées, dans le cadre du PGAED, afin de permettre l’organisation d’heures de soutien/remédiation pour les élèves qui rencontrent des difficultés. Ces derniers reçoivent une aide en petits groupes et le professeur travaille avec eux en fonction de leurs demandes et de leurs besoins.

 Cours de méthode de travail

L’établissement organise également des cours de méthode pendant lesquels sont proposés aux élèves des conseils, des exercices en matière d’organisation, de mémorisation, de prise de notes. Les élèves peuvent prendre contact avec les professeurs chargés de ces cours ou y être envoyés par leur professeur ou le conseil de classe. Ces cours peuvent être considérés comme une aide ponctuelle, un soutien pédagogique. Ils peuvent être suivis toute l’année par l’élève.

 Préparation du CEID

Pour les élèves de T, des séances de coaching sont données par nos rhétoriciens dans le cadre de la préparation aux épreuves du CE1 D notamment en mathématiques.

Activités en lien avec l’orientation scolaire

L’orientation est travaillée en collaboration étroite avec le CPMS notamment d’entretiens individuels pour tous les élèves de 2S ou sur demande. Ce processus est complété par des actions ponctuelles (visites d’écoles pour les élèves qui ont un projet précis).

Bibliothèque/médiathèque

La médiathèque est ouverte aux élèves tous les jours de la semaine. Elle les accueille soit dans le cadre d’un cours, en compagnie d’un professeur, soit pendant les heures de fourche. Les élèves peuvent y lire, faire des recherches ou travailler leurs cours.

 Conseil des délégués

Le conseil des délégués est mis en place et animé par le professeur responsable du projet. Il s’inscrit dans l’éducation à la citoyenneté et à la démocratie.

Chaque année, des élections sont organisées et un ou deux délégués par classe sont désignés par leurs pairs. Le conseil des délégués se réunit en moyenne une fois par mois. Les délégués, après chaque réunion, présentent aux élèves de leur classe les propositions émanant du conseil et recueillent les avis. En fin d’année, une réunion a lieu avec les membres de la direction pour faire des propositions d’amélioration de la vie de l’école qu’ils ont choisies avec l’ensemble des élèves. La direction dialogue avec les délégués : certaines propositions sont acceptées, d’autres sont postposées, certaines sont refusées. Chaque décision est clairement expliquée aux délégués.

 Académie de football

Les activités sportives sont encadrées par des professeurs d’éducation physique. Outre la possibilité donnée aux élèves de pratiquer un sport pendant leurs temps de loisir, le projet a des objectifs précis :

  • renforcer l’accrochage scolaire en permettant aux élèves de trouver facilement une activité en dehors de leurs heures de cours,
  • renforcer l’esprit de groupe, la cohésion et le sentiment d’appartenance, notamment par la participation aux compétitions, acquérir et défendre les valeurs liées au sport : respect, fair-play et solidarité. . .

Chaque année, des projets dans le domaine scientifique, le domaine artistique, le domaine culturel et le domaine sportif sont réalisés afin d’ouvrir nos élèves, issus pour un très grand nombre d’un milieu socioéconomique défavorisé à la culture et offrir à chacun des chances égales d’émancipation sociale.

Parmi ces projets ou activités :

  • Olympiades de mathématique
  • Jeunesses musicales
  • Iuvenalia (cours de latin)
  • Visites de musées/expositions

4. Dispositions finales

Ce plan d’actions collectives en cours d’élaboration a été concerté avec un groupe d’enseignants lors de la journée « projet d’établissement Il sera soumis à la validation du COCOBA qui se tiendra fin juin et du conseil de participation.

Back To Top
X